Séjour à l’Île Maurice : gastronomie et traditions

Domaine Saint Aubin à l'Ile Maurice

L’Île Maurice regorge, tout comme la diversité de ses paysages, d’une riche diversité culinaire. Vous pourrez découvrir des mets de différentes origines : cuisine indienne, créole, chinoise et européenne. Sans oublier, les boissons fabriquées sur l’île telles que le rhum et le thé, qui vous entraîneront sur les traces de l’histoire coloniale et de la culture locale.

La cuisine à déguster sur l’Île Maurice

Épicés ou non, les plats proposés sur l’île vous feront découvrir des saveurs hétéroclites.

Il y a ceux inspirés du continent indien, comme le vindaye, qui est un plat froid composé de vinaigre, d’oignons et de quelques épices. Vous pourrez goûtez aussi le chatini (ou chutney) qui est une composition à base d’épices écrasées, ail, gingembre, vinaigre et piment.

Carry, cuisine sur l'Ile Maurice

Concernant les mets indiens, vous retrouverez aussi le carry (ou curry) qui correspond à un mélange d’épices qui entre dans la composition d’un plat appelé « cari » et contenant de la volaille ou du poisson. Quant à la cuisine créole, vous trouverez le fameux rougail saucisse composé d’oignons, d’ail, d’épices et de tomates.

Il y a ceux qui découlent de la cuisine chinoise, vous aurez la possibilité de déguster des beignets de crevettes, des mets frits à base de nouilles et des bols de riz compartimentés avec de la viande, que l’on renverse dans son assiette. Enfin, ne quittez pas l’île sans vous être délecté des daubes, poissons grillés et fruits de mers en tout genre : crabes, bigorneaux, poulpes…

La route du thé

Le thé et le rhum sont les boissons largement associées à l’image de l’île. D’ailleurs, tout un parcours leur est dédiées donnant accès à la fois à la culture et à l’histoire mauriciennes.

Débutant du centre de l’île, la route du thé vous emmènera à la découverte de 3 domaines, en visitant leur usine et leur musée. Vous plongerez au cœur du passé colonial, à l’époque de la Compagnie des Indes.

ile-maurice-gastronomie-jardin

Le premier, le domaine des Aubineaux possède un musée au sein d’une riche demeure coloniale faisant aussi office de salon de thé, où vous pourrez déguster le thé Bois Chéri. Vous pourrez poursuivre votre visite en flânant dans le parc floral et également dans le jardin des Camphriers.

La route continue avec l’étape « Bois Chéri », située au centre des plantations de thé, cette usine vous donne accès à un musée et à un restaurant surplombant le sud de l’île.

Enfin, dernière étape à Saint-Aubin dont la demeure coloniale a été transformée en table d’hôte. Sur ce domaine, sont implantées : la distillerie du rhum agricole Saint Aubin, l’auberge Saint Aubin, la Maison de la Vanille et aussi des serres comportant vanilliers et anthuriums.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)